Méditer pour apprendre à s’aimer

balance-blur-close-up-668353

Si je devais vous parler d’une seule habitude à prendre pour se sentir mieux dans sa vie et en soi, c’est la méditation.

Je ne pensais pas que j’allais en parler si vite, mais au final, c’est aussi bien ainsi.

La méditation est l’une des armes – peut-être même l’arme tout court – qui m’a le plus aidée dans mon processus d’amour, de connaissance et d’acceptation de moi-même.

 

Adieu à nos a-priori

Pour comprendre ce qu’est la méditation, il faut d’abord comprendre ce qu’elle n’est pas :

La méditation n’est pas qu’un “truc de moine” et n’est pas nécessairement liée à une religion ou une idéologie. C’est avant tout quelque chose de profondément personnel.

– La méditation ne sert pas juste à se relaxer. C’est en effet l’un des principaux effets de la pratique, mais son but en soi dépasse la seule relaxation et je vais vous l’expliquer par la suite.

– Il n’y a pas qu’une manière de méditer. Assis, debout, couché, yeux fermés ou ouverts, en répétant des mantras ou en gardant le silence, guidée ou pas, il existe des tas et des tas de techniques de méditation !

– La méditation ne nécessite pas plusieurs années d’expérience pour en percevoir les bienfaits. Bien sûr, avec le temps, les bénéfices sont plus profonds et durables, mais vous pouvez ressentir les premiers bienfaits dès le départ, pendant et juste après votre séance.

– Il n’est pas non plus nécessaire de méditer pendant une heure. Dix minutes suffisent si vous vous y tenez tous les jours !

 

Donc qu’est-ce que la méditation ?

En fait, la méditation est un état qui permet de mieux comprendre de ce que nous sommes et de mieux comprendre le monde autour de nous.

Au niveau pratique, elle permet d’améliorer sa concentration et son attention, afin de clarifier sa pensée pour pouvoir à terme faire un travail sur soi-même.

Pour ce faire, il y a plusieurs techniques qui existent.  La plus connue et la plus pratiquée est la méditation de pleine conscience.

Cette technique consiste à être en conscience dans le moment présent notamment grâce à l’observation de ses pensées, de ses sensations, de ses émotions ou de sa respiration.

 

Ce que ça va vous apporter

Je sais que c’est difficile de cerner exactement le rapport entre s’aimer soi-même et s’observer pendant qu’on respire (haha), mais je vous promets que cela deviendra plus clair quand vous l’aurez vous-même expérimenté.

Disons que la méditation va vous apporter une certaine paix de l’esprit qui rendra les choses plus évidentes.

En plus, il y a tellement de bienfaits mille fois reconnus qui ne peuvent que contribuer à votre bien-être personnel :

Elle permet une meilleure maîtrise de ses émotions

Car en les observant, on apprend à les reconnaître et à prendre de la distance à rapport à elles. Ainsi, dès qu’elles surgissent dans notre vie quotidienne, il devient facile de les identifier et de les apaiser.

– Elle améliore la concentration et l’attention

C’est ce qui arrive quand on s’entraine à ne penser à rien d’autre qu’à notre respiration ou aux sensations qui existent dans notre corps !

– Elle nous apprend à mieux lâcher-prise

En nous faisant prendre conscience de notre environnement, à ce qui se passe autour de nous, on arrive à considérer les choses dans leur “globalité”. En prenant du recul, on se défait de notre seul point de vue personnel et cela nous permet de faire la part des choses.

– Elle a de nombreux bienfaits sur la santé selon plusieurs études

Comme la diminution du stress et de l’anxiété, mais aussi des douleurs et des inflammations (Vrai ! C’est l’un des changements les plus frappants chez moi !), de la tension artérielle, des addictions, des risques de maladies neurodégénératives

Ou bien l’amélioration du sommeil, de l’humeur, ou des défenses du système immunitaire.

(Comme quoi, on peut dire ce qu’on veut sur la méditation, que c’est une mode ou je ne sais quoi, mais je trouve qu’elle envoie sacrément du lourd !).

 

Ce qu’il faut faire concrètement

Pour parvenir à accéder à chacun des éléments de ce formidable palmarès, il faut passer à l’action.

Mais concrètement, comment s’y prendre ?

Je pense qu’il me faut d’abord répondre à cette question que l’on me pose systématiquement (ce que je comprends, c’est une idée reçue très répandue !) :

“Mais tu ne penses vraiment à rien quand tu médites ?”

Eh bien, surprise !, oui, je pense. Ou plutôt : j’observe. (mais je pense quand même)

Je m’observe. Moi. Maintenant. Ce qui se passe en ce moment précis. Je ressens et j’observe.

“Je m’observe respirer en me concentrant sur l’air qui entre et qui sort par mes narines.

J’écoute les appels de mon corps, ses douleurs, ses muscles contractés à détendre (le front, les épaules, le dos), des endroits où ça chatouille… Je ressens le poids de mes mains sur mes cuisses, le contact de mes vêtements sur ma chair.

Je peux scanner mon corps de haut en bas, détailler chaque partie de mon corps pour en découvrir toutes les sensations.

Je peux aussi écouter les bruits autour de moi. Prendre conscience de ce qui se passe, écouter, sentir les odeurs, sentir la caresse du vent sur ma peau et observer quelles émotions cela m’évoque”

Toutes ces observations doivent rester neutres : ne jugez rien de ce que vous ressentez ou percevez. Ne pensez pas qu’une sensation est désagréable ou bien agréable. Acceptez-là telle qu’elle est, sans rien commenter.

Si vous faites cela, vous allez vous rendre compte que vos observations vont être très souvent interrompues par vos pensées.

Vos pensées à propos de vos douleurs, de ce que vous avez fait hier, de cet idiot qui vous a fait une queue de poisson ce matin, du fait que vous n’êtes vraiment pas doué pour la méditation parce que vous n’êtes pas capable de vous concentrer 3 secondes…

Vous savez quoi ? C’est normal !

Parce qu’il est là le jeu de la méditation : le but n’est pas d’éradiquer vos pensées, mais de les accepter.

Et c’est difficile parce qu’on estime que si on pense, c’est qu’on ne sait pas méditer.

Mais si je vous dis que tout l’intérêt de la méditation, c’est de se mettre à penser, de se rendre compte qu’on n’est plus dans le présent et de revenir à sa respiration tranquillement sans pester contre nous-même ?

Ce n’est pas grave si vous pensez, parce que c’est ce que nous faisons constamment sans nous en rendre compte.

Grâce à la méditation, vous allez passer par trois étapes :

Réaliser que vous pensez constamment – parce que vous allez être incapable de vous concentrer longtemps.

Accepter que vous vous évadez dans vos pensées – en s’entrainant à se faire revenir à chaque fois dans le moment présent avec bienveillance.

Apaiser vos pensées – parce que vous allez finir par moins penser, mais on n’atteint pas le calme en se combattant soi-même. On l’atteint en s’acceptant.

Est-ce que vous commencez à comprendre le rapport entre la méditation et l’amour de soi ?

Méditer pour s’aimer

A mes yeux, c’est une pratique fondamentale grâce à laquelle je me suis tellement mieux comprise et tellement mieux aimée.

Parce qu’aussi, vous savez, à force de s’observer, on commence à s’habituer à soi-même.

C’est souvent le problème qu’ont les gens qui ne s’aiment pas : ils ne peuvent même pas supporter de se retrouver seuls avec eux-mêmes.

Ils préfèrent s’ignorer en recherchant désespérément de quoi s’occuper l’esprit, en voyant d’autres personnes, en courant toujours après quelque chose qui se trouve à l’extérieur, et pas à l’intérieur. Ainsi, ils sont comme des étrangers dans leur propre corps.

C’est pour cela que la méditation est à la fois si difficile et si nécessaire : vous êtes immobiles, silencieux et vous vous observez être immobiles et silencieux. Vous vous observez tels que vous êtes maintenant et il n’y a aucun moyen de vous fuir.

Et je sais que ça peut faire peur, mais croyez-moi, on finit vraiment par apprendre à se regarder en face et à s’apprécier pour ce que l’on est. C’est difficile au début, mais persévérez. Ca vaut vraiment vraiment vraiment  la peine.

Commencer à méditer est la meilleure décision que j’ai jamais prise de ma vie.

Plus que de voyager ! Et ça, je ne le dis pas souvent.

La méditation est un voyage que l’on fait à l’intérieur de soi. Et si notre cher monde recèle des trésors à découvrir, le monde qui se trouve sous notre peau est bien plus beau, bien plus sauvage, bien plus riche que n’importe quel Taj Mahal, Angkor Wat ou Machu Picchu.

Avant de finir…

Je vais définitivement écrire un (ou deux ou trois) article pour approfondir sur le sujet de la méditation et pour vous donner plein d’astuces pour vous faciliter la tache si jamais vous décidez de vous lancer dans cette belle aventure d’observation de vous-même !

En attendant, je vais vous donner une première astuce qui va rendre tout ça très, très, très facile :

Dans l’article, je vous ai donné des exemples pour méditer de manière individuelle…

Sauf que la méditation ne se fait pas nécessairement tout seul.

En réalité, au début, ça peut être bien d’opter pour ce qu’on appelle la méditation guidée. En gros, vous écoutez une voix qui vous dit quoi faire. On ne peut pas faire plus facile !

Vous trouverez plein de méditations guidées sur Youtube, mais ce que je vous conseille plutôt c’est Petit Bambou parce que c’est avec ça que j’ai commencé. Il y a une série de sept méditations gratuites de 10 minutes (et 10 minutes c’est rien, alors aucune excuse de “pas le temps” !), et je trouve les voix très agréables à écouter et tout est très bien fait. On peut l’utiliser à la fois sur ordinateur mais aussi en application pour les téléphones.

Il existe d’autres applications en français, comme Zenfie, mais personnellement j’ai moins accroché. Je vous en parle quand même car cela reste mon avis subjectif. A vous de voir et de vous faire le vôtre !

(Et si vous ne voulez pas écouter de voix, reportez-vous sur les exemples écrits plus haut, ou patientez le temps que mes doigts tapotent très vite un autre article sur le sujet !)

Pour ceux qui connaissent déjà cette pratique, vous pouvez partager en commentaire le plus grand bienfait que la méditation vous a apporté ! Ca motivera peut-être ceux qui veulent s’y essayer (ce dont je les félicite, parce que leur vie va changer !!).

Si cet article vous a aidé, n'hésitez pas à le partager !
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.